Accueil Tourime - Loisirs - Culture Patrimoine Eglise

Venez découvrir notre belle église du XIXème siècle

Approche Générale

Cette église, tournée vers le soleil levant, fut achevée en 1886, bénie un an plus tard et consacrée le 18 mai 1889.

Nous devons sa conception, de style romano-byzantin, à l'architecte Sainte-Marie-Perrin qui, avec Bossan, conçut et construisit la basilique de Fourvière.

En 1998/1999, la commune entreprit la restauration de cet édifice, ce qui permit de remettre en valeur toutes ses richesses.

L'extérieur

L'église est construite en granit rouge provenant de carrières locales et en pierre noire de Volvic. Son clocher abrite un carillon complet de 8 cloches.
Sous le porche monumental encadré par 2 grandes colonnes, une peinture représente le Bon Pasteur au milieu de ses 12 apôtres, figurés par 12 brebis. On peut y lire la phrase "je vous envoie comme des brebis au milieu des loups" (en latin). Le portail, en chêne, a été exécuté par un menuisier de Grézieu, Mr Venet, dont l'initiale "V" est sculptée en haut de chaque vantail.

Visites Guidées de 2015:

-dimanche 20 septembre 2015 à 15h30
-dimanche 27 septembre 2015 à 15h30

photo intérieur de l'église

Les trois nefs

La nef principale repose sur 12 colonnes qui rappellent symboliquement les 12 apôtres du Christ. Chacune de ces colonnes monolithes porte une croix de consécration et est surmontée d'un chapiteau au décor végétal qui s'allie harmonieusement aux fleurs des voûtes.
Située sur le côté droit de la nef, la chaire est surmontée d'un colombe rappelant la présence de l'Esprit Saint.

Dans les basses nef, les quatorze stations du Chemin de Croix, en tableaux moulurés, sont inscrites dans un listel qui donne aux fidèles l'impression d'accompagner la marche du Christ. Dans l'élévation du mur, les vitraux représentent 16 Saints, classés par ordre chronologique.

Les fonds Baptismaux

Les fonds baptismaux date de 1845 (sauf la porte en bois qui a été sculptée en 1890). Une vitrine abrite une exposition d'anciens ornements et objets du culte.
Au fonds de l'église on peut également admirer :
- un bénitier datant de 1663
- les anciennes tables de communion en marbre
- une plaque commémorant la mission de 1849

Le sanctuaire

En se rendant au sanctuaire par les basses nefs, on passe devant les confessionnaux en bois sculpté pour arriver jusqu'aux tables de communion en fer forgé, datant du XVIIème siècle et provenant probablement de l'ancienne chapelle du château.

L'autel latéral de gauche, dédié au Sacré-coeur de Jésus, montre, outre le Christ, Sainte Marguerite-Marie Alacoque et le Père Séon, curé de la paroisse qui présente l'église de Grézieu

Sous la coupole du choeur, les stalles provenant de l'église Saint François de Lyon encadrent l'autel en bois créé à l'occasion de la restauration en 1999.

Au dessus du maître-autel se trouve un vitrail représentant la crucifixion.